Dans la mesure où le numérique et la télécommunication prennent de plus en plus de place dans notre quotidien, beaucoup de concepts ont vu le jour pour parler de l’extension d’Internet à des objets : IoT, Internet des Objets, objets connectés, wearables, …

L’idée selon laquelle les objets les plus populaires tels que les montres, les lunettes, les appareils ménagers, ou encore les appareils médicaux allaient nous faire basculer dans l’ère numérique se présente alors comme une évidence.

Mais où en sommes-nous actuellement ? Quels sont les enjeux et quelles sont les attentes vis-à-vis de cette technologie ? C’est ce que HaiRun Technology va développer à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Tout d’abord, un objet connecté est un objet communicant. Nous pouvons considérer les postes de radio et télévision comme des objets connectés, seulement, ils ne sont que des récepteurs.

En effet, les objets connectés sont à la fois des émetteurs, des capteurs d’informations qui émettent, mais également, qui interagissent avec un ensemble plus large tels que des serveurs ou autres objets connectés. Ils fonctionnent de manière autonome ce qui leur confère un début d’intelligence.

La première génération d’objets connectés a vu le jour au début des années 2010 avec les premiers bracelets connectés. D’après le site spécialisé objetconnecte.com, les objets connectés ou l’Internet des Objets (IdO)/ Internet of Things (IoT) sont parmi les expressions qui reviennent les plus en ce moment.

Comment ils fonctionnent ?

Si l’on se base sur les informations données par Wikipédia, l’internet des objets transfert des informations à travers des réseaux d’appareils physiques (appareils connectés ou appareils intelligents), des voitures, et toute autre puce électronique que l’on pourrait trouver dans des logiciels ou des capteurs capables de collecter et d’échanger des données. L’IoT permet notamment aux objets d’être reconnus et contrôlés à distance, à travers une infrastructure de réseaux existants, créant des opportunités pour plus d’intégration directe entre le monde physique et des systèmes informatiques.

L’illustration ci-dessus nous montre parfaitement ce que ces objets connectés peuvent accomplir.

À l’aide des connexions, ils se lient à d’autres objets de la même façon que nous utilisons internet. Puis, ils analysent, prédisent et apprennent avec les données que les autres objets leur envoient. Selon les paramètres que nous avons définis, ils agiront et optimiseront toutes les situations. Ils seront alors sensibles à différents facteurs (tel que la météo, la température, le mouvement …) et décideront que faire en fonction des résultats.

Quelques exemples d’applications concrètes :

Nous verrons ici, quelques exemples de champs d’action :

·         Voitures connectées : Elles transforment les données en actions, que ce soit à l’intérieur de la voiture ou à l’extérieur. Ceci permet de réduire le nombre d’accidents, augmenter mobilité et rendre le trafic plus fluide ;

·         Commerces : L’IoT offre des opportunités multiples pour optimiser l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement, développer de nouveaux services ou encore améliorer l’expérience du consommateur ;

·         Les maisons intelligentes : La technologie IoT rend possible le fait d’avoir une maison intelligente et sécurisée à partir de différents systèmes innovants tels qu’un système de reconnaissance vocale, la gestion de la musique ou de la lumière, et bien d’autres encore ;

·         Transports intelligents : L’IoT peut permettre de sauver des vies, non seulement en connectant les voitures entre elles, mais aussi en rendant le transport plus intelligent.

Bien sûr, cette liste est non exhaustive. Elle nous a uniquement servi d’illustration. Aujourd’hui, les objets connectés s’invitent dans le secteur de la restauration, de la livraison, ou encore dans le sport.

Les enjeux de l’IoT :

Les enjeux économiques

D’après les spécialistes, le marché des objets connectés devrait bientôt exploser. En effet, selon l’évaluation de Technavio, le nombre d’appareils connectés rien que dans le secteur de l’industrie devrait atteindre 21 milliards d’ici 2020.

Aussi, selon Verizon, durant cette année 2019, le monde comprendra 25,6 milliards d’objets connectés.

Enfin, entre 2014 et 2021, leur nombre sera multiplié par trois, passant de 9,7 milliards à plus de 30 milliards. Ce qui leur a permis d’affirmer que d’ici 2020, il existera à peu près 10 millions de voitures connectées.

Ces prévisions permettent de mesurer l’importance que l’Internet des Objets jouera dans notre société dans les années à venir et d’affirmer qu’aujourd’hui, les marques doivent l’anticiper et investir en conséquence.

Grâce à des champs d’application quasi illimitée, les marques bénéficieront d’un réel avantage pour entrer en contact avec leurs clients.

Par ailleurs, les marques désirant s’implanter de manière pérenne dans l’Internet des Objets doivent respecter deux principes fondamentaux, à savoir :

·         Placer l’usager au centre de la réflexion et lui apporter un service avec une réelle valeur ajoutée ;

·         Emprunter une posture pédagogique pour communiquer sur les véritables bénéfices que les consommateurs peuvent en retirer.

La vague de l’Internet des Objets représente donc des opportunités sans précédent en termes de création de nouveaux contenus engageants, pour des consommateurs de toute génération.

Objets connectés et données :

Aujourd’hui, les entreprises traditionnelles s’intéressent de plus en plus à cette nouvelle technologie. Ceci en rassemblant des données via leurs produits dans le but de gagner de l’argent par le biais des ventes de services futuristes tels que la maintenance prédictive ou encore la gestion à distance.

Même si l’on considère désormais que la valeur ajoutée d’une entreprise réside dans sa manière de valoriser le « data », elle doit également y avoir accès à n’importe quel moment pour pouvoir proposer ses services en temps réel.

L’IoT met ainsi une importante pression aux entreprises qui s’occupent de la limitation des temps d’arrêt, car le flux de données qui alimente l’activité de ces appareils représente le plus grand défi à relever pour ces derniers.

IoT et sécurité :

Ce n’est un secret pour personne, les données personnelles attisent de nombreuses convoitises. Pourtant, l’une des grandes failles des objets connectés réside actuellement au niveau de leur sécurisation. Sécuriser ces données nécessite la mise en place d’une politique de gestion stricte de la part des entreprises.

Ainsi les flux de données des objets connectés que l’on utilise doivent être protégés contre la perte et l’accès non autorisé grâce à un système fonctionnant en continu. Les entreprises ayant recours à ces plateformes doivent être conscientes les données qu’elles collectent sont sous leur responsabilité et qu’elles doivent donc s’assurer de leur protection, au risque de lourdes retombées.

Tout le monde se bouge donc activement dans ce sens , comme le Japon qui prévoit de hacker tous les objets connectés du pays pour améliorer la cybersécurité.

La sécurisation passe aussi par une politique de récupération des données. Cela signifie une protection des données qui passe par la règle 3-2-1, à savoir : garder 3 copies différentes de ses données, sur 2 supports différents, incluant un de ces emplacements hors site.

Notre expertise à votre service :

L’Internet des objets a le pouvoir de changer le monde. Et si nous commençons à voir l’incroyable impact qu’il a, nous ne sommes pourtant qu’au commencement d’une nouvelle aire.

HaiRun Technology vous accompagne pour concevoir et réaliser vos objets connectés afin de valoriser vos données. Que ce soit dans l’optique d’optimiser les processus existants ou pour lancer une nouvelle offre de service sur le marché. Nos équipes spécialisées en IOT vous assurent une création d’application d’objet connecté sur mesure et performante.

 

Sources :

·         www.wikipedia.org

·         www.cnetfrance.fr

·         www.objetconnecte.net

·         www.lefigaro.fr

·         www.nexworld.fr

Nos derniers articles :

·         PWA : La solution pour se démarquer

·         Développer votre application web avec React JS

·         Création et refonte de votre SITE E COMMERCE