Il n’est pas rare d’entendre parler d’entrepreneurs qui ont utilisé la richesse d’une précédente entreprise pour créer une nouvelle startup florissante, ou de propriétaires d’entreprises chevronnés qui ont acquis une franchise vieille de plusieurs décennies et l’ont transformée en quelque chose de nouveau. Ces histoires sont inspirantes à leur manière ; mais les choses se sont déroulées différemment pour Ranto ANDRIAMBOLOLONA, Président Directeur Général de HaiRun Technology, ESN (Entreprise de Services du Numérique) basée à Madagascar, spécialisée dans la conception et développement de projets spécifiques de haut niveau, et agissant aujourd’hui sur le marché international.

Zoom sur cet entrepreneur ayant commencé son voyage sans capital, sans financement pourtant, malgré les probabilités, il a néanmoins réussi à obtenir d’énormes succès.

Qui est Ranto ANDRIAMBOLOLONA ? Quel est son parcours ?

Né le 04 décembre 1977, il est issu d’une famille de classe moyenne. Malagasy pur et dur, il fait ses études à l’EPP (École Primaire Publique) d’Antsiranana, puis au Lycée Zafy Albert de Diégo-Suarez avant de décrocher son BACC en 1997 et de commencer son cycle ingénieur en 1998 à l’ISPM (Institut Supérieur Polytechnique de Madagascar).

Conscient de l’opportunité que représente Madagascar, mais encore incapable de faire bouger les choses, il part alors s’immigrer en France en 2001 avec comme seuls bagages, sa jeunesse, sa motivation ainsi que sa soif d’apprendre.

Il est alors venu terminer ses études au Pays des Lumières, puis y a travaillé dans l’informatique pendant 15 ans (Priceminister, Boursorama, etc.), notamment dans l’idéation et la conception de produits innovants pour des éditeurs de logiciels Français.

Sans jamais avoir perdu de vue son objectif qui est de revenir au pays pour mettre en avant les compétences locales, il crée alors Hairun Technology en 2017, avec seulement, 5 employés au départ et s’est immédiatement positionné sur 2 créneaux :

  • Le développement de logiciels “high level” à la demande
  • La création d’une plateforme d’Intelligence Artificielle (SmartPredict)

Qui aurait pu croire que 2 ans plus tard seulement, l’entreprise digitale réussirait à se former des bases solides avec plus de 60 collaborateurs (Direction, Équipe technique, Commerciale et Marketing) et plus de 20 projets réalisés pour de grandes entreprises telles que Share.Place, Ewattch, Laza-Adina, Super U,… et bien d’autres encore à son actif (banque digitale, Retail, e-commerce, etc.) commercialisés en Europe et aux États-Unis en plus d’avoir propulsé « Smartpredict » dans l’écosystème des startups de l’Intelligence Artificielle en France (Lauréat de la compétition d’Intelligence Artificielle, AI for Good 2018, co-organisée par France is AI et la Croix Rouge Française).

Comment lui est venu l’idée de créer HaiRun Technology ?

Selon lui, l’idée est venue par opportunisme. En premier lieu, le besoin grandissant, par son réseau français, de développer des logiciels pointus. Mais remarquant un manque évident de partenaires d’externalisation fiables et sérieux. Et enfin, et pas des moindres, par amour pour la grande Ile, et rempli d’une volonté de contribuer à l’avènement de ses compatriotes Malagasy sur la scène internationale. Le but étant de partager cette expérience unique, de créer des technologies innovantes (types Uber, Dropbox, N26, etc.) made in Madagascar.

Plus de détails sur HaiRun Technology et SmartPredict. Ses avantages concurrentiels !

Après deux années d’existence, HaiRun Technology est arrivé à un bon niveau de maturité en termes de création/conception de logiciels. Une vraie machine de guerre, équipée, organisée, et bien huilée pour délivrer des applications (web et mobiles) fiables et performantes à destination du marché international.

De plus, la plateforme d’intelligence artificielle « SmartPredict » qu’ils ont conçue et commencée à commercialiser en 2019 rencontre un vrai succès chez ses utilisateurs.

« Le rapport qualité / prix de nos prestations fait de nous un acteur pertinent sur la scène internationale, grâce à cela nous avons l’opportunité de croître chaque année (300% en 2019) » a précisé l’entrepreneur.

Comment s’est faite la rencontre avec Miarakap et pourquoi Miarakap plutôt qu’un autre ?

« Quand tout va bien, il faut accélérer ! Dans le monde de l’innovation logiciel, tout est question de vitesse et de qualité ! » – Ranto ANDRIAMBOLOLONA.

La rencontre avec Miarakap a été provoquée par une volonté de chercher un partenaire sérieux, capable de les accompagner dans une optique d’hyper-croissance étant donné les nombreuses d’ambitions de l’ESN.

Après avoir fait une liste des différents acteurs financiers potentiels, ils ont remarqué que très peu étaient capables de couvrir le spectre de leurs besoins réels ainsi que de leurs valeurs. En réalité, le besoin en financement était un point important, mais secondaire ; ils avaient surtout besoin d’un acteur :

  • Capable de leur fournir un accompagnement stratégique et organisationnel.
  • Qui maitrise les aspects juridiques, fiscaux, liés à Madagascar et à une diversification à l’international
  • Capable, au besoin, de s’entourer de partenaires en vue d’une hyper-croissance au niveau international
  • Sensible à la création d’emploi et à l’impact social et économique du projet de partenariat, car s’ils faisaient tout cela, c’était avant tout pour Madagascar.

En somme, Miarakap a été l’un des rares acteurs à répondre à l’ensemble de ces critères.

« Horizon 5-7 ans, si nous réussissons à exécuter notre stratégie (et j’en suis convaincu), HaiRun sera surement l’un des plus grands groupes technologiques d’Afrique avec des services de pointe distribués en Afrique, en Europe et même au-delà (Asie, USA) » – R.A

Quel message adresse-t-il aux entrepreneurs malgaches qui souhaitent se lancer, mais qui ont encore des craintes ?

« Être entrepreneur c’est avant tout une expérience humaine très enrichissante. En 2 ans j’ai appris plus de choses que sur les 15 ans passés dans des groupes internationaux Français. Pour les entrepreneurs qui se lancent, mes conseils sont les suivants :

Tout d’abord, soyez pragmatiques, réalistes et n’ayez pas peur des défis.

Ensuite, il faut aussi savoir s’entourer, car ce qui fait le succès (ou la chute) d’une entreprise est certainement les personnes qui la composent.

Au-delà de cela, l’un des aspects clés est : comment l’entrepreneur gagne de l’argent et quels sont les leviers qui permettent de multiplier ces gains ? Si vous êtes convaincu par votre modèle économique, confrontez-le avec quelques personnes expérimentées et LANCEZ-VOUS » .

Le mot de ma fin

Les entrepreneurs peuvent avoir des débuts modestes, à condition qu’ils soient prêts à travailler dur, à s’engager dans leurs idées et à prendre les risques nécessaires pour que ces idées deviennent réalité. Inspirez-vous des énormes succès remportés devant vous et ne laissez pas un manque d’argent ou d’expérience vous dissuader de poursuivre vos rêves. Voilà qui résume l’histoire inspirante de Ranto ANDRIAMBOLOLONA, Président Directeur Général de HaiRun Technology.

Share Button